Guide de la SAS : à quoi sert un guide de la SAS ?

Le guide de la SAS offre les directives détaillées sur la création d’une SAS et son établissement.
Tout d’abord, la première étape concerne principalement les statuts,
ces statuts définissent les critères essentiels à l’organisation d’une SAS.
Parmi lesquels, on cite :

  • Le capital social minimum qui peut théoriquement s’élever à 1 euro, lors de la procédure de création 50% de ce capital est versé au niveau de la banque sur le compte ouvert spécialement dans le but de déposer les fonds. Le reste peut être versé tout le long des cinq années qui suivent.
  • Les associés : le nombre minimum d’associés requis pour la création d’une SAS est de deux, ce qui est un avantage comparativement à la SA. Les associés en question sont, soit des personnes morales ou physiques.
  • La direction : une fois créée la SAS doit être dirigée par un président qui, à son tour, peut être physique ou moral. Les critères de choix des dirigeants sont délimités par les statuts.

Pour en apprendre davantage, référez-vous au site suivant : www.guide-de-la-sas.com.

Comment se déroule l'organisation interne d'une SAS ?

Il est important de savoir que les responsabilités de chaque associé sont limitées aux apports.

Par conséquent, l’organisation interne de la SAS est souple et peut s’adapter au profil entrepreneurial.